Les box internet pas chères n’existent pas, passez à la 4G !

MODEM TP-LINK 4G

J’ai récemment emménagé dans un immeuble neuf et la question de la connexion internet s’est immédiatement posée. En effet, impossible aujourd’hui d’imaginer vivre dans un appartement dépourvue d’un accès à internet de bonne qualité. Pour être tout à fait exact, l’urgence absolue était de retrouver un accès à la télévision pour les enfants puisque j’ai pris l’habitude depuis longtemps de me débrouiller avec la connexion partagée de mon téléphone. Hors je n’avais pas réalisé tout de suite – car je n’y avais pas accès dans l’ancien logement – que des prises TNT flambant neuves étaient disponibles dans toutes les pièces !

Parfait, l’accès à près de 30 chaînes gratuites en haute-définition permettait de prolonger la réflexion sur le choix de l’opérateur idéal.

L’immeuble étant fibré et disposant même d’une baie RJ 45, j’allais naturellement me tourner vers Orange dont l’offre fibre m’a toujours parue la meilleure. Sauf qu’entre temps j’avais connecté la maison avec un petit modem 4G Huawei en profitant d’une deuxième SIM offerte gratuitement dans le cadre de mon abonnement Bouygues Telecom. Et hormis quelques problèmes de portée du WIFI cela se passait plutôt très bien. Dans le centre de Lyon, la 4G+ de Bouygues dépasse souvent les 100Mb/s montant et descendant et la stabilité du réseau est impressionnante. Et même si la TNT ne permettait aux enfants de consommer la télévision comme ils en avaient l’habitude jusque-là (replay, pause sur le direct etc…), l’Apple TV et le Chromecast faisaient parfaitement le job. Pluzz, MyCanal, Molotov.tv sont en effet aujourd’hui tous « streamable » sur l’une ou l’autre des solutions.

Et si on économisait 40 balles par mois ?

Après tout, qui a dit qu’on était condamné à payer toute sa vie 40 euros par mois pour avoir accès à Internet à une télévision « moderne ». A fortiori lorsque l’on dispose déjà la maison d’un ou plusieurs accès à internet via la téléphonie mobile ? C’est à ce moment là que j’ai réalisé que le principe de la box était mort et condamné. Peut-être pas à très court terme mais à l’horizon 2020 très certainement lorsque l’argument du débit ne tiendra plus  avec l’arrivée de la 5G. C’est vrai que le concept de box à longtemps été sympathique. Notamment grâce au hardware (lecteur blueray, disque dur). Mais qui consomme aujourd’hui du contenu vidéo physique ? Et qui a besoin d’en stocker ? Probablement quelques puristes mais il faut bien reconnaître que l’intérêt d’un lecteur et d’un enregistreur est déjà devenu très discutable. Reste le software, d’une qualité très variable en fonction des opérateurs mais jamais parfait ou ressenti comme tel. Quoi qu’il en soit, pas encore au niveau des spécialistes du genre.

La 4G en mode professionnel

Une fois le deuil – rapide – de la box passé et fort de nos 500 euros d’économies annuelles, le moment est venu de se documenter. Quelles options plus sérieuses qu’une « clé 4G » pour équiper un foyer ? Comment quantifier son besoin en data  ? Et quel appareil raccorder à sa télévision pour ne pas empiler les équipements ?

La première bonne surprise est qu’il existe un vrai marché du modem 4G dont j’ignorais l’existence dés que l’on sort des solutions temporaires vendues dans les boutiques de téléphonie.

Des modems avec écrans, avec des antennes, du software et même de la connectique.  J’ai alors opté pour le modèle « TP-Link Routeur 4G LTE Wi-Fi AC 750Mbps » notamment au regard des bons commentaires qu’il suscite sur Amazon où il est labellisé « Amazon’s Choice ». Disponible pour un peu plus d’une centaine d’euros (112,35 € exactement où moment j’écris ces lignes), il est très simple à configurer (genre vraiment simple) et dispose d’un logiciel très complet. Réglages de bande passante par appareil, possibilité de gérer une limite de consommation et chose très agréable il est très sensible à la réception. Cela veut dire qu’on peut facilement le balader dans la maison pour trouver le spot idéal. En façade, un témoin vous confirme la présence de la 4G et un autre l’intensité du signal sur une échelle de 5.

Peu encombrant, le modem a pu trouver sa place dans le placard « technique » de l’appart, il est invisible et raccorder au salon – et donc à la télé – via RJ45 (le modem dispose de 5 ports à l’arrière). Côté TV, l’apple TV dispose donc d’une connexion filaire et le Chromecast est sur le WIFI. Bizarrement celui-ci ne réceptionne pas le signal 5Ghz mais seulement le 2,4Ghz. Les deux fréquences sont activées par défaut sur le modem ce qui au final permet de répartir les différents appareils de la maison. Téléphones & iPad divers et ordinateurs en tout genre. Après 10 jours de setup, le tout fonctionne sans encombre ( ma fille ne se plaint pas de la connexion internet ) et le pari semble donc gagner. La promesses des 500 euros d’économies annuelles paraît tenable.

Mais au fait, ça consomme combien de gigas une famille de quatre personnes ?

C’était un peu l’inconnue de l’équation. Le pari était-il tenable en terme de consommation ? Hors de question de se priver d’une part et de « fliquer » les usages d’autres part. Si la réponse n’est pas encore définitive, le rythme actuelle laisse entrevoir une consommation mensuelle comprise en 100 et 120 Go.

Sans suprise, il ne faudra pas se lancer avec un « petit forfait ».

Mais disposant actuellement d’un forfait « 100 Go sensation » assortie d’une option 100 Go « offerts », j’ai le sentiment que le pari est également gagné de ce côté-là. A noter toutefois que par « prudence » l’Apple TV est actuellement configuré en mode « SD » pour que les locations et achats n’explosent pas les compteurs de manière automatique. Avec le temps, j’ajusterai peut-être mon forfait en privilégiant l’option « illimité le week-end » vs « 100 go supplémentaires ». Cela permettrait sans doute de regarder tous les contenus en HD. Evidemment ce sera à chacun de s’adapter en fonction de ses habitudes de consommation !

Aller plus loin

Si j’ai personnellement rien à redire sur le dispositif actuel, je vois bien que les enfants ne sont pas encore hyper à l’aise avec le système. Il faut régulièrement faire usage d’un deuxième écran pour regarder une chaîne (bein & canal + notamment) ou un programme particulier et j’ai donc entrepris des recherches pour tenter de dénicher le « device » idéal susceptible de remplacer l’ensemble (Chromecast, Apple TV et le deuxième écran qui va souvent avec).

A priori, cet appareil existe et se nomme NVIDIA SHIELD, un boitier véritablement tout-en-un qui permet de rassembler au même endroit TOUTES les applications dont vous pouvez avoir besoin. (Notamment beinsport, netflix, mycanal, pluzz pour ne citer que mes besoins spécifiques…). La combinaison d’un bon hardware et d’excellent software (Android et Play Store inside). Si j’ajoute à cela que le « Shield » fait également office de console de jeu on semble s’approcher du Graal !  J’espère pouvoir vous dire que c’est le cas dans quelques semaines 🙂

Voilà, vous pouvez désormais sollicité votre opérateur pour lui demander une deuxième carte SIM et jeter votre box. (enfin façon de parler car elle ne vous appartient même pas !)

On en a parlé dans l’article


Modem 4G+ TP-LINK

NVIDIA SHIELD